Visite de HecoMiniatures, Maquettes de voitures des années 30 en série limitée

(sources : www.quirao.com / www.cadillacmini.fr / Mini-Autos.fr)

1979

Heco Modèles a été créé en par Hervé Colombet. Alors agé de 21 ans, Hervé qui depuis toujours était passionné par les maquettes, n'avait qu'une idée en tête: fabriquer ses propres modèles de voitures; il créa donc son entreprise dans un local au centre ville de Saint Etienne.

Le succès de sa première réalisation en miniature de voiture, la "Bugatti 73A", vendue à 300 exemplaires montés, l'encouragea à continuer dans cette voie. Pendant les premières années, il fabriqua principalement des miniatures de Bugatti et de Rolls Royce, il apprit à maitriser toutes les différentes techniques nécessaires à la réalisation de modèles réduits (prototype, modelage, moulage résine et white métal, peinture à l'aérographe et au pistolet, tournage, photo-découpage, thermoformage, décalcomanies etc...)

1985

En 1985, ses efforts furent récompensés quand il reçu le prix de la "Miniature de l'Année" pour la réalisation d'une Bugatti 57C Rodney Clark.

De 1985 à 1988, Heco Modèles réalisait aussi des maquettes d'architectures et des maquettes stylisées de décoration. Bruno le frère cadet d'Hervé intégra l'équipe pour s'occuper principalement du moulage résine et white-métal.

A cette époque quelques modèles étaient conçus spécialement pour le kit mais la majorité des miniatures fabriquées dans ces premiers locaux étaient livrées toutes montées, la gamme s'étant élargie à de nouvelles marques comme Porsche,Citroën" etc...

Des séries spéciales étaient aussi réalisées pour différents détaillants situés en France ou bien à l'étranger

Enfin, une collection de Bugatti Type 13 voit aussi le jour durant cette période.

1988

En 1988, l'entreprise pris une nouvelle dimension en s'installant dans de nouveaux locaux à la Technopole de Saint Etienne. Six personnes travaillaient alors chez Heco Modèles.

De meilleures conditions de travail et une organisation améliorée permirent de développer d'autres secteurs et en particulier la fabrication de modèles montés du type Renault 19, 25, Citroën AX, CX, Peugeot 405 , Seat Ibiza, ou des véhicules de travaux publics en partenariat avec les entreprises. Ces maquettes de voitures à prix modéré connurent un grand succès et furent fabriquées en grande quantité.

En 1988, une collection de trois Ferrari apparait aussi sous la marque Challenge.

Dans les années 90 une nouvelle direction fut prise par l'entreprise, celle de fabriquer des modèles montés "Haut de Gamme" présentés sur socle bois ou socle miroir en version unitaire ou double avec la représentation des moteurs ou des sigles distinctifs des marques.



C'est à cette période que Bruno prit en charge l'exécution des prototypes et qu'Heco Modèles fabriqua des séries telles que les Ferrari (F40, 308, 328, 348, 400, Dino, 288 GTO, etc...) ou Lamborghini Diablo et Peugeot 405 Paris-Dakar.

"C'est enfin à cette période que la boutique" MiniaturesLyon" commence à nous confier la fabrication de ses exclusivités avec une série de BUGATTI T46."

1993

L'année 1993 marqua un pas supplémentaire dans l'évolution de l'entreprise, Lucien Colombet, l'oncle d'Hervé et de Bruno fut l'instigateur de Miniatures du Château. L'ambition de cette nouvelle marque était de fabriquer des modèles prestigieux, en série limitée, livrés dans une très belle présentation autour d'un thème conducteur et avec une possibilité d'abonnement par numéro.



Les premières réalisations de "Miniatures du Château" furent des "Ferrari 348" au 1/24ème, suivi par la série des "24 Championnes du Monde Ferrari" et des "Prestigieuses 911" réalisées au 1/43ème.

De 1993 à 1998, Heco Modèles continuait à parcourir l'Histoire de l'Automobile. A travers les séries numérotées appelées Séries 100, Séries 200 ou Séries 300 de nombreux modèles de type et d'époques différentes furent réalisés, de la Peugeot 905 du Mans à la Mercedes W196, au Maserati 4 CLT ou 250F en passant par la Porsche 356, la BMW 850I, les Jaguar XJ 220 et bien d'autres encore.

C'est à cette période que l'entreprise réalisa aussi plusieurs présentation en diorama ainsi que la maquette au 1/12ème d'un moteur Ferrari 375 Plus.

1998

L'année 1998 est marquée par d'importants changements. Lucien Colombet prend alors sa retraite. Heco Modèles et Miniatures du Château se regroupent alors en une seule entreprise : Heco Miniatures

Cette période est aussi marquée par une très forte poussée des produits industriels, c'est pour cela que tout en conservant ses gammes traditionnelles, Heco Miniatures décide de créer de nouvelles collections de miniatures autour de marques anciennes très prestigieuses Bugatti, Facel ou bien Porsche, Alpine etc…

Avec la création des Bugatti Royales et Type 57 Atlantic, Ventoux,ou Stelvio, Heco Miniatures continue dans sa volonté d'élargir ses thèmes.

Une collection de Voitures Présidentielles voit le jour. Quelques CITROËN DS Chapron sont aussi réalisées.

De nombreuses miniatures de voitures "haut de gamme" sont créées, avec entre autres des Delage ou des Delahaye. Respect des traditions, créativité, qualité, tel sont les choix qui guident les réalisation HecoMiniatures.

2002

Enfin, en 2002, le Site Internet "Heco Miniatures" est mis en place.

2006

Depuis 2006, les miniatures sont présentées sur un socle en chêne issu de la forêt de Troncet et recouvert d'une plaquette qui reproduit une route pavé. Chaque plaquette est peinte à l'unité par un décorateur de l'équipe. Les maquettes sont disposées dans une vitrine en plexiglass et l'ensemble est livré dans un coffret en bois.

En Octobre 2006, la société rachète Provence Miniatures Auto, née Provence Moulage.

2008

Mi-2008, Philippe BENOIT rachète la société Provence Miniatures Auto à Hervé COLOMBET

2012

Vincent CHASSAGNEUX FRENCH (ANTIC CAT) 75 chemin de la fontaine à VILLEREVERSURE, rachètera ce qu'il restera du fond de commerce lors de la liquidation d'HecoMiniatures et témoigne : "La vente du matériel de la socièté Heco a eu lieu le 25/05/2012 à Veauche (42) dans un petit garage par un commissaire priseur de Saint Etienne, beaucoup de choses avaient déjà disparues, très peu de modèles complets. Certaines pièces avaient été retirées du stock probablement par l'ancien propriétaire. Quelques temps après des modèles montés sont apparus au compte goutte sur Ebay par un pseudo de Saint Etienne".

2013

Alexandre MARTIN (MINI-AUTOS.FR) rachètera la majeure partie des prototypes encore utilisables pour perpétuer l'oeuvre de la famille COLOMBET.